Manger

Recette de Cléa: booster son immunité grâce aux produits de la ruche.

Cléa pour Qee, apithérapie et immunité grâce au miel

recette de cléa pour qee les produits de la ruche

Avez-vous, vous aussi, entendu le mot  » immunité  » plus de cinq fois cette semaine ? Normal, c’est la saison ! D’aucuns ressortent leurs astuces de grand-mère (citron ? Vinaigre ? Pour une fois, le bicarbonate est hors-jeu !), pendant que d’autres errent dans les rayons des magasins bio à la recherche de Ravintsara ou d’Echinacea (à vos souhaits !), ou enchainent les mantras en mode « courage, fuyons (le froid, l’hiver et les maux ORL) ».

Pour booster votre immunité sans vous éparpiller, prenez donc la direction de la ruche. Savez-vous qu’il existe un Yoga des Abeilles ? Catherine Flurin, reine de l’Apiculture Douce©, en a inventé le concept. Il s’agit de se mettre en condition (au moyen de méditations, d’automassages, etc.) afin de laisser les abeilles se poser sur nous et accepter notre contact. Ce « yoga » invite à profiter d’une immersion dans un monde sensitif différent, plein de bienfaits et de vibrations positives.

Vous n’avez pas une demi-douzaine de ruches à portée de la main ? Rassurez-vous, il suffit de se rendre dans un magasin bio pour dégoter propolis, pollen ou encore gelée royale. Les produits de la ruche soignent à peu près tout, mais leur point fort c’est elle : l’immunité !

Les abeilles récupèrent la substance résineuse située sur les bourgeons, la malaxent et la travaillent avec leurs petites pattes en y incorporant de la cire. On appelle cette matière « propolis ». Les abeilles l’utilisent pour protéger leur ruche, boucher les trous et empêcher les invasions. Bonne pioche : la propolis est antibactérienne, antivirale, antifongique et antioxydante ! On a donc tout intérêt à en faire une ou plusieurs cures dès octobre-novembre. Voici comment procéder : une cure de 3 semaines de propolis, puis une pause d’une semaine avant une nouvelle cure de 3 semaines. Si l’on a tendance à tomber systématiquement malade en hiver, une troisième cure sera bienvenue. La propolis existe en extrait sous forme d’ampoules ou de spray (nasal ou buccal). Pour les muqueuses et les personnes fragiles, préférer la blanche. Sinon, opter pour la noire, plus concentrée.

Pour accompagner la cure de propolis, il est recommandé de consommer du pollen en parallèle. Riche en protéines, minéraux, oligo-éléments et vitamines, le pollen est un excellent antifatigue qui va venir réguler la flore intestinale et soutenir l’action de la propolis. Le combo gagnant !  On peut prendre le pollen comme un complément alimentaire ou bien en profiter pour customiser nos petits-dèj et nos salades. Du pollen sur un bol de smoothie ou de porridge, sur une tartine de purée d’amande, dans une belle salade verte…

Quid de la gelée royale ? Cette substance équivaut au « lait » produit par les abeilles pour nourrir leur reine. Rare et précieuse, il s’agit de l’une des substances les plus riches de la nature. Compliquée à extraire dans de bonnes conditions pour les abeilles, elle est réservée aux personnes qui en ont vraiment besoin et pour lesquelles le duo propolis/pollen ne suffit pas.

Choisissez toujours des produits bio n’ayant pas été congelés. Notre immunité est liée à notre terroir : consommer des matières apicoles issues de notre lieu de vie participe de leurs effets ! Evitez surtout les produits importés de Chine (pour ne citer qu’eux), où les pratiques apicoles sont rarement respectueuses des abeilles. N’oubliez pas que nous avons besoin d’elles. Non seulement elles assurent notre subsistance par le biais de la pollinisation, mais leur mode de fonctionnement entre elles, fondé sur l’entraide et la communication, ne peut que nous inspirer… Ca aussi, c’est bon pour l’immunité !

Par Cléa

Recette de Cléa pour Qee, le grog au miel
Pour 1 tasse :
  • 2 gouttes d'extrait de propolis
  • 1 c. à café de miel
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • quelques grains de pollen

Délayer la propolis, le miel et le jus de citron dans une tasse. Remuer en ajoutant de l’eau très chaude. Déposer les grains de pollen, mélanger et savourer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *