Vivre

4 raisons de découvrir « Bloum ! »

« Travailler à quelque chose parce que cela nous amuse est parfaitement recevable. On peut être poussé·e à le faire pour se soigner, par fascination, par rédemption ou pour éviter de perdre la boule. On peut aussi le faire par pure frivolité. Nos propres raisons sont tout à fait suffisantes dès lors qu’elles provoquent chez nous la sensation d’être vivant·e·s. », écrivait Elizabeth Gilbert.

Et si on appliquait cette pensée à l’écriture ? Et si chacun·e d’entre nous mettait sur le papier tout ce qui peuple notre esprit, ce que nous chuchote notre cœur ? Sans complexe ni exigence. Quand on veut, sans contrainte ni attente. Avec comme seule base une feuille de papier et un stylo. 

« Écrire pour s’épanouir et kiffer », c’est la promesse de « Bloum ! », un atelier d’écriture détonnant et également le dernier livre de développement personnel de Florence Servan-Schreiber. L’autrice à succès au ton espiègle vous partage une méthode pratique, ludique et libératrice. Et si, vous aussi, vous deveniez l’enseignant·e de votre propre bonheur ?

Voici 4 raisons de prendre feuille et stylo en main et de vous lâcher… Sans plus attendre, grâce à « Bloum ! ».

1. On a tou·te·s une raison d'écrire

Que ce soit pour chasser des pensées superflues, vider ses poubelles mentales, râler, clarifier son esprit, ancrer des émotions positives… Ecrire permet de se faire du bien, de s’amuser et de prendre du temps pour soi. Florence Servan-Schreiber est passionnée par la découverte. Elle écrit « pour ne pas oublier, organiser les choses dans sa tête. ».

Peu importe votre motivation : que ce soit pour vous, pour être lu·e, pour sociabiliser ou pour devenir expert·e dans un domaine précis, prenez une feuille et un stylo immédiatement et écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Arrêtez-vous quand vous en avez envie et ressentez le bien-être que cela vous aura procuré. Puis, recommencez à chaque fois que vous en aurez envie !

2. C'est accessible à tout le monde

Pas besoin d’avoir une orthographe irréprochable pour écrire (vous aurez toujours la possibilité de vous faire relire si vous le souhaitez). Décomplexez cette activité, autorisez-vous à écrire… Et, surtout, lisez « Bloum ! », ce nouveau livre de développement personnel réconfortant, rempli de bonnes pratiques et d’exercices amusants qui va vous aider à prendre confiance en vous.

3. On n'imagine pas ce qu'écrire peut nous réserver comme surprises

À la place de « Bloum ! », Florence Servan-Schreiber devait écrire un roman. Après un an de travail et un blocage d’écriture, elle a commencé à faire des recherches sur l’écriture… Et a découvert une mine de chose possibles à tester et partager autour du sujet. Elle a lancé son premier atelier d’écriture en 2019 regroupant plus de 800 personnes. À la suite de ça, l’autrice a souhaité raconter et partager sa méthode dans un nouveau livre, sorti le 03 juin 2020. « C’est devenu à quoi nous sert l’écriture dans le fait d’être qui on est, de faire ce que l’on a à faire. » Et bloum* !

4. Faire du lundi la meilleure journée de la semaine

Si vous vous prenez (enfin) au sérieux, vous pouvez aller très loin dans votre état d’éclosion/explosion (le concept de bloum*) en vous inscrivant à l’atelier d’écriture qu’a mis en place Florence Servan-Schreiber. Un programme de trois mois 100 % digital pour appliquer immédiatement les techniques écrites et racontées dans « Bloum ! ». Seul·e ou accompagné·e, intégrez dans votre quotidien tous les bienfaits de consignes d’écriture thérapeutiques et créatives grâce à des outils variés (vidéos, exercices pratiques…). Faites comme Florence, servez-vous du lundi pour mettre tout ça en place et transformer vos journées !

Si vous pensez que cette méthode n’est pas faite pour vous, c’est possible… Mais si vous hésitez, c’est que vous en avez déjà envie. Et bloum* ! Vous voilà devenu enseignant de votre propre bonheur.

Bloum. n. f. m. : état d’épanouissement personnel atteint lorsque son cœur fait boom. S’obtient à l’issue d’une séance d’écriture intime, créative, partagée ou les trois à la fois. »