Pratiquer

Faire du yoga avec son bébé, est-ce possible?

Si vous gravitez autour de la planète yoga et que vous êtes parents vous avez dû entendre les termes de yoga maman/bébé, parent/bébé ou parent/enfant. Très vite la question se pose : est-ce vraiment du yoga ? peut-on réellement faire du yoga avec un bébé ou un jeune enfant?

La réponse est plus complexe qu’il n’y paraît car elle renferme la signification que porte le mot “yoga” pour tout un chacun. Une pratique posturale ? Une pratique spirituelle ? Un mode vie ? Une méditation en mouvement ? 

Nous allons ici aborder essentiellement la pratique avec les bébés/petits enfants jusque 3 ans, car à partir de 3 ou 4 ans la pratique du yoga telle que nous la connaissons semble plus accessible même s’il faudra alors l’adapter aux capacités physiques et psychiques de l’enfant et notamment sa capacité de concentration. 

Tout d’abord de quoi s’agit-il ?

Un cours de yoga maman-bébé (qui peut également être une pratique papa-bébé) n’est pas un cours de yoga postnatal car il est basé sur l’échange entre le parent et l’enfant. Si le cours de postnatal est accessible dès la sortie de la maternité et accueille les bébés, la pratique est centrée sur la jeune maman. Dans un cours de yoga maman-bébé l’accent est mis sur la connexion, la relation créée avec bébé : par des postures à deux, des massages, des exercices de motricité mais aussi des exercices de respiration et étirement pour les mamans (ou papas) ainsi qu’un temps de parole.

Le but est donc de se reconnecter à soi même et de se rendre disponible à son bébé pour passer un bon moment, le stimuler, s’apprivoiser, se connaître et lui permettre de ressentir l’espace physique et mental tout particulier qui caractérise le cours de yoga. Bébé, lui, va ramener son parent dans l’instant présent, lui permettre d’observer, de comprendre et de s’adapter.

Certains bébés sont attentifs pendant toute la durée du cours, d’autre la moitié et d’autres encore pas du tout. C’est alors le lâcher prise qu’il faudra travailler. Accepter d’écouter et de vivre l’instant présent dans toute la frustration qu’il peut provoquer.

Faire du yoga avec son bébé c’est faire un travail intérieur sur soi, apprendre à être à l’écoute de soi même et de l’autre. C’est offrir à son bébé un espace pour s’exprimer, prendre conscience de son schéma corporel, s’amuser et se détendre. C’est renforcer la confiance en soi et son bébé. 
Lorsque bébé aura un peu grandi et se déplacera lors de cours avec les “grands bébés”, il s’agira de pratiquer avec bébé, des postures traditionnelles et des jeux de motricité libre.

On commencera à respirer un peu plus étroitement avec lui et à lui montrer différentes méthodes pour ralentir, se détendre et faire redescendre la pression lors de moment d’excitation intense. Au début bébé sera encore étiré et déplacé avec douceur par le parent avant de commencer à imiter ce que le parent fait quelques mois plus tard. Connexion, écoute, confiance et motricité libre sont mises à l’honneur.

Alors, oui on ne pratique pas le yoga avec un bébé de manière traditionnelle mais inclure un temps de pratique avec bébé dans ce cadre tout particulier lui véhicule toutes ces belles valeurs et clés qui font tout autant partie du yoga au sens large. C’est également l’initier à prendre du temps pour se poser.