Vivre

Huile essentielle: La menthe poivrée, une alliée incontournable.

L'huile essentielle menthe poivrée

Cette huile essentielle multi-usage fait partie des huiles à avoir absolument dans son sac. Elle est obtenue par la distillation de 500 g à 1 kg de ses sommités fleuries. Cette incontournable de l’aromathérapie est pourtant à utiliser avec précaution. Son nom latin, Mentha piperita, et je vous conseille de l’acheter bio.

Précautions et contre-indications générales :

Les huiles essentielles sont des substances naturelles concentrées, elles sont très actives et loin d’être inoffensives, d’où l’importance de respecter à la lettre les précautions d’emploi et les dosages.
Les huiles essentielles ne remplacent en aucun cas votre traitement médical et ne vous dispense pas d’un suivi médical.

Ses spécificités :

Cette huile extrêmement polyvalente est d’une efficacité incroyable, elle n’est cependant pas faite pour tout le monde. Elle est à éviter en inhalation et diffusion pour les enfants de moins de 8 ans, et les asthmatiques. A éviter pendant la grossesse et durant tout l’allaitement car elle inhibe la lactation. La menthe poivrée a un pouvoir hypothermisant, donc jamais dans un bain ni sur plus d’un quart de votre surface corporel. C’est une huile à utiliser à faible dose à cause de la molécule du menthol.
Elle est anti-infectieuse, antalgique et anesthésiante, tonique et neurotonique, c’est aussi une stimulante hépatique et digestive.

● L’anti-douleur numéro 1 : La menthe poivrée a ce super-pouvoir. Lorsque vous avez mal, juste après un coup ou une douleur intense, vous pouvez mettre de la menthe poivrée pure sur la douleur. Faites le goutte par goutte et dès que vous sentez une sensation de fraîcheur arrêtez-vous. La fraîcheur annonce l’anesthésie et il n’est pas utile d’aller au delà.
● L’amie du système digestif : Lorsque vous avez des inconforts digestifs, le mal des transports, des nausées, mauvaise haleine, un repas trop copieux… Il vous suffit de mettre une trace (c’est moins qu’une goutte, pour cela glissez juste votre doigt sur le compte-goutte de votre huile, vous verrez votre doigt briller) et le mettre sur votre langue.
● Une huile qui rafraîchit et réveille : En été, mettez une goutte sur votre doigt, séparez la en deux en tapotant le doigt de votre autre main, et glisser derrière votre nuque, et une trace entre vos deux yeux. A faire aussi, lorsque l’on a besoin de ce concentrer et de rester éveillé un moment.

Comme vous le voyez, la menthe poivrée sert à énormément de chose. Dernière astuce pour les grands voyageurs qui ont parfois les jambes lourdes en avion, une goutte sur chaque mollet, vous évitera cet inconfort.

Emilie Plais