Vivre

La démarche zéro déchet de Julie Bernier

Vous êtes ce que l’on pourrait appeler une « influenceuse green », pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Julie Bernier : J’ai créé mon blog Sorteztoutvert en 2016 avec l’objectif de parler des alternatives rendant possible le zéro déchet sur un ton fun, accessible et bienveillant. Je donne aujourd’hui des conférences sur le sujet dans des entreprises et dans des écoles d’enseignement supérieur, j’anime aussi des ateliers, toujours sur le zéro déchet, en petit comité.

Pour ce qui est de mon parcours universitaire, après un bac ES j’ai poursuivi par une licence bilingue en économie à la Sorbonne-Nouvelle. A la fin du cursus, j’ai fait un stage dans une entreprise vendant des produits de puériculture : leur politique d’emballage et les tarifs pratiqués ne correspondaient absolument pas à la conscience écologique que j’avais développée. Il y a quelques années, mon frère a eu un cancer et en me documentant sur cette maladie et sur nos modes de vie (alimentation, environnement, mode, produits de beauté, etc.), je me suis rendu compte à quel point nous vivions dans un environnement pollué.

Je me suis alors dit qu’il serait judicieux de poursuivre mes études en étant plus en adéquation avec mes valeurs. J’ai donc poursuivi mes études par un master en développement durable. A la sortie de l’université, j’ai travaillé pour Kabanes, un site de vente en ligne de vêtements éthiques. Le travail et l’équipe me plaisaient mais j’ai rapidement compris que pour mener à bien mes projets personnels, notamment l’écriture de mon livre Zéro déchet, le manuel d’écologie quotidienne, il me fallait plus de temps. J’ai donc quitté mon poste et me suis mise à mon compte en février dernier.

Justement, pouvez-vous nous parler de votre livre Zéro déchet, le manuel d’écologie quotidienne ?

J’ai voulu donner des moyens d’agir, à titre individuel et collectif, pour réduire ses déchets et les raisons de le faire. La première partie du livre aborde l’état du monde en la matière, chiffres à l’appui. J’évoque aussi les « déchets dont on ne parle pas » à savoir toute la pollution qu’il y a, par exemple, derrière un ordinateur comme les matériaux puisés à l’autre bout du monde ou les énergies fossiles nécessaires. Savez-vous qu’il faut 1,5 kg de ressources pour fabriquer une brosse à dent en plastique de quelques grammes ? C’est absolument énorme !

Dans une deuxième partie, je reviens sur les 5 piliers du zéro déchet. Et enfin, dans la troisième partie, j’aborde le zéro déchet appliqué à la vie quotidienne en donnant des astuces pour réduire ses déchets dans la salle de bain, l’habillement, l’alimentation, etc.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut se lancer dans une démarche zéro déchet ?

Il faut commencer là où ça vous fait plaisir, ce peut-être dans la salle de bain avec les produits de beauté ou d’hygiène, dans la cuisine en changeant votre façon de consommer, etc. Ensuite, si je devais donner trois conseils pour débuter dans le zéro déchet je préconiserai :

  • D’acheter en vrac en pensant à amener ses sacs en tissu pour faire les courses afin d’éviter les sacs plastique.
  • De végétaliser au maximum son alimentation en mangeant plus de légumes, de légumineuses et de fruits.
  • De passer aux produits solides dans la salle de bain pour tout ce qui est dentifrice, savon, shampooing.

Pour suivre l’actualité de Julie Bernier, rendez-vous sur son blog : www.sorteztoutvert.fr

Zéro déchet, le manuel d’écologie quotidienne, Julie Bernier, éd. Solar, 240 p., 14,90 €

Agenda éco citoyen 2020 pour la famille, Julie Bernier, Solar, 192 p., 12,90 €