Manger

Les jus de légumes lacto-fermentés

En ces temps exceptionnels, nous faisons moins d’exercice physique, ce qui peut entraîner une inflammation chronique et silencieuse dans le corps. Comment apporter à notre organisme une cascade de nutriments pour pallier cette sédentarité, pour le reminéraliser ? En ayant une alimentation VIVANTE !

Les jus de légumes lacto-fermentés constituent une excellente source de :

  • Vitamines A, C (jusqu’à 10 fois plus qu’un légume frais), B, PP
  • Minéraux : potassium, Calcium, magnésium
  • Enzymes et oligo-éléments

70 % de notre immunité se trouve dans notre intestin… Bonne nouvelle ! Les aliments lacto-fermentés régénère notre flore intestinale et permet une détox douce de tout l’organisme!

Pour aller un peu plus loin et comprendre ce que l’on consomme, la lacto-fermentation est une technique de conservation d’un aliment. On va mettre en bocal un aliment (donc le priver d’oxygène) ce qui va permettre à des bactéries lactiques de proliférer. Ces bactéries lactiques (des bonnes bactéries) vont transformer les glucides (sucres complexes) en sucre simple et donc faciliter grandement le travail de digestion, permettre au corps d’assimiler pleinement l’aliment. Aussi, elles vont rendre l’aliment acide et éviter ainsi aux mauvaises bactéries de proliférer, et à l’aliment de pourrir. En fait la lacto-fermentation va enrichir de nutriments un aliment. À consommer en début de repas pour une digestion optimale !


Où se procurer ces jus ?

  • Dans n’importe quel magasin bio.
  • Le faire soi-même : il faut savoir qu’il faut une grande quantité de légumes et que le jus sera plus fort en goût par rapport à ce que l’on trouve dans le commerce. Technique à l’extracteur :
  1. Passer ses légumes BIO à l’extracteur (pas besoin de les éplucher, juste de bien les rincer).
  2. Mettre le jus dans un bocal bien fermé en ajoutant une pincée de sel (mais ne pas remplir à ras-bord).
  3. Laisser fermenter le jus entre trois et sept jours à température ambiante (au moins 20°C) et secouer gentiment le bocal deux fois par jour pour mélanger les ferments.
  4. Quand des bulles apparaissent, transvaser le jus dans des bouteilles en verre et les mettre au frigo (ce qui arrêtera la fermentation).

Bonne dégustation !

Morgane Bardin, Naturopathe chez Qee