Vivre

Semaine plantes : L’Ortie

L'ortie avec Qee

Elle est reconnue depuis la nuit des temps pour ses vertus et pour ses applications multiples. Autre fois appelée « viande des pauvres » elle connait aujourd’hui un regain de succès grâce aux végétariens et végétaliens. Plébiscitée pour son apport exceptionnel en protéines quand on la consomme crue (bien supérieur au soja) elle renferme une haute teneur en zinc, fer et silice. L’ortie, une plante vivace que l’on reconnaitrait les yeux fermés et qui possède de nombreux atouts.

Elle a pour propriété d’être diurétique et dépurative en stimulant notamment les glandes digestives. On l’utilise aussi pour renforcer le système immunitaire et traiter les anémies car, comme vous l’aurez compris, elle est reminéralisante. Egalement anti inflammatoire, elle soulage les rhumatismes. Par ailleurs, elle est excellente pour ceux qui souffrent de calculs rénaux. Enfin, elle favorise une bonne circulation sanguine et certains l’utiliseraient même dans le traitement interne des allergies.

Aucune toxicité connue à ce jour, mais simplement des précautions à prendre pour les personnes sous anti coagulants (forte concentration en vitamine K) et pour les personnes sous lithium dont elle réduirait les effets. A noter, on a constaté qu’elle amplifie les effets anti-inflammatoires du diclofenac.

En France on dénombre 5 espèces d’ortie, qui s’utilisent toutes de la même façon. L’ortie dioïque (ortie commune) et l’ortie piquante (petite ortie), étant les plus intéressantes sur le plan médicinal et culinaire. Peu couteuse, vous pouvez la consommée fraiche après cuisson une grande partie de l’année, en soupe, purée, quiche, gratin, coulis, confitures etc.… Puis la congeler après blanchiment ou la faire séchée pour l’automne et l’hiver.

Une Cure de tisane d’ortie pendant 3 semaines à raison de 3 tasses par jour vous aidera à éliminer les toxines et les bactéries du système urinaire avec en prime, un effet une belle peau garanti. 2 poignées de feuilles dans 1L d’eau, portées à ébullition, à faire infuser 15 minutes et le tour est joué !

Alors, l’ortie, c’est parti ?

 

Manon Soupault