Vivre

Comment renforcer mon système immunitaire ?

Nos conseils pour renforcer son système immunitaire

 

En cette période alternant doux, froid et redoux,  nous nous trouvons cernés par les virus et bactéries, qui se transmettent à une vitesse vertigineuse.Il existe des moyens de prévenir plutôt que guérir, voici donc un condensé de trucs et astuces pour éviter au maximum de tomber malade.

Primo, le point capital pour entretenir un bon fonctionnement du système immunitaire, c’est le sommeil. Soyez à l’écoute de votre corps et n’hésitez pas à dormir plus si le besoin s’en fait ressentir, quitte à vous faire des tours complets d’horloge le week-end. Pas demain, ni dans 15 jours mais quand votre corps le réclame. Les signaux de fatigue sont nombreux, les ignorer (pour des raisons mentales bien souvent) revient à être irrespectueux vis à vis de votre corps et il vous le rendra.

Secundo, être calme aide beaucoup aussi, car qui dit fatigue et stress dit affaiblissement de l’immunité et donc porte ouverte aux germes de tous genres (qui n’a jamais connu le fameux bouton de fièvre qui survient quand il est déjà un peu trop tard ?)Ainsi quand vous méditez, vous lâcher prise et cessez d’affaiblir votre système nerveux et votre système immunitaire, c’est même parfois l’occasion de vous apercevoir que vous êtes très fatigué. Ce que l’on sait moins en revanche, ce qu’il existe des techniques sophrologiques et méditatives durant lesquelles on peut renforcer certains organes comme le thymus, responsable de l’immunité. On peut donc raisonnablement affirmer que la méditation permet d’être en meilleure santé.

A noter également que le Qi Gong et les pratiques énergétiques permettent une circulation fluide du Qi, dont le dysfonctionnement est à l’origine des maladies en Médecine Traditionnelle chinoise.

Tertio et pour finir, on peut se donner un coup de pouce avec certaines plantes que l’on trouve en herboristerie ou en magasins bio, comme l’Echinacée qui prévient des infections et de la grippe. Plante originaire d’Amérique, les colons venus d’Europe l’ont adoptée dès 1800 tant son usage était répandu auprès des peuples amérindiens. Elle connaît aujourd’hui un regain de succès face au développement de la résistance aux antibiotiques. Dans la famille être solide comme un roc, vous trouverez également le Shilajit, les larmes détoxifiantes de l’Himalaya, il s’agit d’un goudron naturel suintant des rochers, mais classé comme une plante, contenant plus de 85 minéraux et beaucoup de vitamines. Il est utilisé depuis des millénaires en Ayurveda car il est réputé pour être énergisant, détoxifiant et revitalisant.

Manon Soupault