Se ressourcer Vivre

Trois techniques anti stress !

Le stress, qu’il soit ressenti de manière ponctuelle ou présent de manière constante et latente, est une réalité quotidienne dans nos vies modernes. Si nous ne pouvons pas l’éliminer de nos vies, nous pouvons apprendre à y réagir pour qu’il reste un déclencheur de réactivité comportementale sans nuire à notre santé. 

Voici donc trois techniques différentes à mettre en place de manière immédiate lors d’un moment particulièrement stressant pour réduire le cortisol mais aussi de manière quotidienne pour apprendre à limiter le stress latent. 

La méditation

Tout d’abord, pour apprendre à réduire les effets que peut créer le stress sur notre organisme et notamment sur le système cardiaque, la pratique de la méditation est un véritable atout. Et si vous n’êtes pas d’ores et déjà adeptes, ou que vous avez du mal à vous concentrer, testez cet exercice de cohérence cardiaque. En position assise confortable ou allongé, commencez par prendre conscience de votre respiration. Pour les yogis confirmés inspirez et expirez directement par le nez, pour les débutants inspirez par le nez et expirez par la bouche afin de bien dissocier ces deux moments. Quand vous vous sentez prêt commencez à compter dans votre tête. Puis, au rythme de vos cycles respiratoires essayez d’inspirer sur 5 temps, puis expirez sur 5 temps.

Continuez pendant 5 à 10 mn. Cet exercice va peu à peu permettre au système nerveux de s’harmoniser et au rythme cardiaque de varier de manière optimale.

La cohérence cardiaque aide également à baisser le taux de cortisol dans le corps (hormone du stress). L’effet de cet exercice, s’il est réalisé pendant 5 minutes, est de 4 heures environ. Répétez donc cet exercice si possible 2 à 3 fois par jour pour en ressentir les bienfaits de manière durable. 

Le massage

Une fois le taux de cortisol apaisé, pourquoi ne pas favoriser les hormones du bien être? Et si l’on a pas toujours beaucoup de temps à se consacrer, vous aurez bien 3 minutes à vous octroyer pour vous masser, non? Un petit shoot d’ocytocine grâce à cet auto-massage pour détendre le corps et forcer le mental à une petite pause nécessaire.

Installez vous assis, le dos bien droit. Frottez vos paumes de mains l’une contre l’autre, fermez les yeux et placez les devant. Puis, laissez le bout de vos doigts glisser jusqu’aux tempes pour les masser en petits cercles avant de descendre au niveau des mâchoires, puis de l’arrière des oreilles. Les mains à plat, pétrissez quelques instants la nuque et le haut du dos. Frottez ensuite vos avant bras, le bas de votre dos et en dernier le haut de vos cuisses. Soufflez à nouveau, puis ouvrez vos yeux. Vous êtes prêts pour affronter la suite de la journée. 

Le Yoga

Enfin, si vous avez à disposition un endroit où vous installer, prenez le temps d’une pause yoga de quelques minutes. Respirez en conscience, détendez-vous, mais n’oubliez pas de bouger ! L’exercice physique aide à réduire le cortisol, créée un shoot de dopamine et permets d’évacuer les tensions musculaires liées au stress. Il ne s’agira pas ici de faire une heure complète de yoga mais simplement de prendre le temps de bouger de manière régulière dans la journée. A chaque pause variez et choisissez l’exercice dont vous ressentez le besoin.

Relâcher les tensions de la colonne vertébrale ?

Placez vous debout, les pieds écartés largeur du bassin : inspirez pour monter les bras vers le plafond, entrelacez vos doigts et expirez en poussant les paumes de mains vers le ciel. Inspirez dans la posture, puis expirez en pliant les genoux pour descendre le buste loin vers l’avant et poser le ventre sur vos cuisses. Relâchez les bras vers le sol et bougez la tête, le haut du dos et les bras pour tout détendre au maximum, enfin remontez vertèbre après vertèbre à la verticale.

Besoin d’étirer vos jambes et votre dos ?

Placez vous debout face à un mur, les mains posées sur ce dernier. Commencez par placer un pied contre le mur (orteils), reculez l’autre pied d’un grand pas, pliez le genoux avant et essayez de poser le talon du pied arrière pour étirer le mollet et la cheville. Faites l’autre côté. Enfin, placez vos paumes de mains à plat sur le mur, le bout des doigts vers l’intérieur et les bras tendus, et reculez vos pieds de façon à descendre le dos/buste parallèle au sol. Les jambes sont écartées largeur du bassin, les genoux pliés. A chaque expiration, poussez fermement vos paumes de mains dans le mur pour étirer le sommet de la tête vers ce dernier et au contraire éloigner vos fesses le plus loin possible vers l’arrière. Répétez plusieurs fois.

3 astuces anti-stress, 3 facettes différentes et complémentaires du bien être, à utiliser sans modération !

Par Valentine Peltier